Partenariant entre la SBM et la Galaxy Entertainement GroupL’Etat Monégasque est le principal actionnaire de la Société des Bains de Mer (SBM). Fort d’un effectif de plus de 3000 personnes, la SBM gère pas moins de 4 casinos (casino de Monte-Carlo, Casino Cafe de Paris, Sun Casino, Casino Monte-Carlo Bay), 4 hôtels luxueux (l’Hôtel de Paris, l’Hôtel Hermitage, le Monte-Carlo Beach Hotel et le Monte-Carlo Bay Hotel & Resort) ainsi que de nombreux restaurants et Spas. Ce groupe est le plus important dans la Principauté de Monaco. La SBM a mis en place un partenariat stratégique avec Galaxy Entertainement Group, un des leaders asiatiques de l’exploitation de complexes hôteliers et de loisirs de luxe en Asie. Ces deux entités se sont engagées à valoriser de manière respective les marques et activités de chacune. De plus, ce duo de choc a des vues sur ce qui pourrait être le second marché le plus fort de l’industrie du casino: le Japon.

La SBM veut ouvrir un casino au Japon

Le partenariat qui a été signé entre la Société des Bains de Mer et Galaxy Entertainement Group n’est pas anodin. Ces deux groupes souhaitent ouvrir un casino terrestre au Japon. Pourtant, seules deux licences seront distribuées dans un premier temps. Le gouvernement japonais doit se pencher sur les conditions d’octroi de ces licences de casinos ainsi que sur les emplacements. Autant dire qu’il y a du travail sur la planche. Depuis que le décret pour légaliser les casinos en dur au Japon a été signé, tous les grands acteurs se pressent au portillon. De Las Vegas Sands (groupe appartenant à Sheldon Adelson NDLR) à Wynn Resorts en passant par Melco Crown ou Genting Group (et j’en passe) tout le monde veut recevoir le fameux Graal. Malheureusement, les places sont limitées et les groupes de casinos vont devoir mener une véritable guerre en coulisse pour recevoir la licence. La SBM a son mot à dire d’autant que son nouveau partenaire Galaxy Entertainement Group est très populaire en Asie. En effet, ce groupe est très connu notamment à Macao et il est propriétaire de Galaxy Macau, StarWorld Hotel, Broadway Macau ou encore Rio Casino, President Casino et Waldo Casino.

Lire également : “Casinos Japon: Sheldon Adelson prévoit un investissement de 10 milliards”

Les casinos au Japon

La Société des Bains de Mer a toujours souhaité se développer en dehors de Monaco. Elle a étudié plusieurs projets aux Emirats, en Grande Bretagne ou encore au Maroc. Aucun n’a abouti.  Aujourd’hui, son regard se tourne vers le Japon. Faut dire que selon les spécialistes, le marché du jeu au Japon est colossal: 40 milliards de dollars par an. On comprend pourquoi les grands groupes de casinos présents à Las Vegas, Macao, Monaco et Singapour ont les yeux rivés sur ce nouvel eldorado. Les premiers casinos qui sortiront de terre seront une énorme manne financière pour les propriétaires. On comprend que la Société des Bains de Mer souhaite prendre une partie de ce généreux gâteau. Encore faut-il qu’il ait assez d’arguments pour que le Japon lui donne une licence de jeu. Quand on sait que les plus grands groupes de casinos au monde sont dans les starting blocks, la guerre s’annonce rude. Il faudra donc patienter pour connaître les noms des heureux élus qui bénéficieront de la licence de jeu. On imagine que le Prince Albert II suit ça de près. Affaire à suivre.