Un croupier vole des jetons au Resorts World Sentosa de SingapourDing Zhipeng est un croupier de nationalité chinoise qui exerce sa profession à Singapour au Casino Resorts World Sentosa. Deuxième casino après le Marina Bay Sands de Sheldon Adelson, le Resorts World Sentosa est sous les feux des projecteurs de la presse locale. En effet, un croupier a volé pour plus de 77000 Dollars Singapour soit un peu plus de 50000 €.

Selon le Today Online, le croupier du Resorts World Sentosa a plaidé coupable pour avoir volé des jetons aux tables de jeux (on ne sait pas si ce sont aux tables de roulette, blackjack ou baccarat NDLR). Le croupier fautif a été accusé de 13 chefs d’accusation et va passer quelques mois en prison.

Vol de jetons aux tables de jeux

Embauché en juillet 2017, cette affaire de vol de jetons aux tables de jeux débute en mai 2018. Le croupier a subtilisé des jetons sans que le chef de table ne s’en aperçoive. Ainsi, durant 6 mois, le croupier a volé des dizaines de jetons de S$ 1000 (soit 650 € par jeton). Ces jetons sont destinés aux joueurs high rollers qui peuvent en miser quelques-uns en une seule partie. Il faut savoir que le baccarat est le jeu le plus populaire dans les casinos de Singapour et de Macao. Tout laisse à penser que ce croupier exerçait sur une des nombreuses tables de baccarat.

Les caméras de surveillance et la vigilance des chefs de salle ont permis de mettre la main sur l’apprenti voleur. En effet, pris la main dans le sac, Ding Zhipeng a été arrêté. En effet, durant 6 mois, le croupier du Resorts World Sentosa pensait duper les caméras et ses superviseurs. La vérification des jetons et les images des caméras de surveillance ont permis de découvrir le pot aux roses du croupier.

>>> Lire également : “Croupier au casino de Royat, il fait gagner un joueur de black jack

De la belle vie à la case prison

Le vol des jetons a permis au croupier de mener un train de vie luxueux. Ainsi, un de ses amis se chargeait d’encaisser les gains des jetons volés. Le croupier ne pouvait le faire lui-même afin de ne pas éveiller de soupçons. La police a procédé à une perquisition à son domicile et a découvert le train de vie du croupier-voleur. Pas moins de 72 jetons de S$1000 ainsi que S$3000 en cash ont été saisis. Une montre Breitling d’un montant de 4000 €, une paire de chaussures Balenciaga ou encore des boucles d’oreilles Chanel (260€). Sans parler d’un mini iPad et d’un iPhone.

La justice l’a condamné à rembourser l’intégralité de son vol, 10 mois de prison ferme ainsi que d’une amende de S$12000 (7800 €). L’avocat de l’accusé a tenté de défendre son client en disant qu’il était stressé et tentait de se faire encore plus d’argent pour aider sa famille en Chine. L’argument n’a pas vraiment convaincu les juges qui l’ont envoyé derrière les barreaux histoire de cogiter sur ce qu’il a fait.