Denise Coates fondatrice du site Bet365 est une des plus grosses fortunes d'AngleterreCélèbre plateforme de jeu en ligne dédiée au casino et aux paris sportifs entre autres, Bet365 a été fondée par Denise Coates qui en reste encore aujourd’hui la codirectrice générale. Agée de 53 ans, elle s’est versée le plus gros salaire de toute l’histoire du Royaume-Uni.

C’est ainsi qu’entre avril 2019 et mars 2020, elle a gagné pas moins de 469 millions de livres sterling (soit 550 millions d’euros), ce qui fait une rémunération journalière de 1,3 millions de livres sterling (1,53 millions d’euros) et une rémunération horaire de 54 000£ (63 400€).

Cela représente 2 360 fois plus que le Premier Ministre britannique Boris Johnson !

Une augmentation de salaire de 45% depuis 2016

C’est au cours de l’année 2001 que Denise Coates a racheté le nom de domaine Bet365 sur eBay pour seulement 20 000£ (23 483€) de manière à lancer une plateforme de jeux en ligne. A l’heure actuelle, elle en reste encore l’actionnaire majoritaire.

Depuis l’année 2016, Denise Coates a vu son salaire croître de pas moins de 45%. C’est ainsi qu’elle a gagné sur cette période un total de plus de 1,3 milliard de livres sterling (1,53 milliard d’euros). Avec une fortune actuelle estimée à 6,8 milliards de livres sterling (7,98 milliards d’euros), elle s’impose comme la cinquième femme la plus riche du Royaume-Uni derrière Marit et Kirsten Rausing, Charlene de Carvalho-Heineken ainsi que Kirsty Bertarelli.

Malgré sa très forte augmentation de salaire, elle n’en a pas oublié pour autant ses collaborateurs. En effet, entre avril 2019 et mars 2020, les cadres supérieurs travaillant chez Bet365 se sont partagés la bagatelle de 607 millions de livres sterling (712 millions d’euros).

>>> Lire egalement : “Denise Coates de Bet365 : salaire annuel record de 279 millions $

Un scandale pour certains en cette période de crise sanitaire

L’annonce des revenus impressionnants de Denise Coates n’a pas manqué de faire scandale au Royaume-Uni, d’autant qu’elle intervient pendant une période tout particulièrement difficile. En effet, à cause de la pandémie internationale de coronavirus Covid-19, beaucoup de britanniques rencontrent de sérieuses difficultés financières. Ainsi, pas mal de voix ont critiqué la fondatrice de la plateforme Bet365 qui a selon eux profité du malheur des gens pour s’enrichir en leur faisant rêver d’une vie meilleure grâce aux paris en ligne qu’elle propose.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que Denise Coates subit l’hostilité de certains. Au cours des années 2010, beaucoup de voix ont reproché le marketing agressif de Bet365 qui encourageait les mises impulsives. Cela a néanmoins semblé fonctionner puisque la plateforme est parvenue à s’imposer comme un leader mondial dans le secteur.

Ainsi, il faut quand même reconnaître qu’elle est devenue l’un des plus importants contribuables du Royaume-Uni puisqu’elle s’est acquittée d’une facture fiscale estimée 615 millions de livres sterling (722 millions d’euros) sur l’exercice 2019 2020. Denise Coates quant à elle a versé environ 220 millions de livres sterling (250 millions d’euros) au Trésor Public.

Au niveau de sa vie privée, on ne sait en revanche que peu de choses. On peut néanmoins dire qu’avec son mari, elle a eu un enfant naturel et a adopté quatre filles issues d’une même famille.