Fusion entre Eldorado Resorts et Caesars Entertainment : naissance d’un nouveau géantLe 24 juin dernier, Eldorado Resorts a annoncé par voie de presse, la fusion de ses actifs avec ceux du prestigieux groupe casino Caesars Entertainment qui est notamment propriétaire du Caesars Palace. Le célèbre casino de Las Vegas, ainsi que les autres propriétés des deux groupes font donc désormais partie de la plus importante entité de l’industrie des casinos aux Etats-Unis.

Le groupe Caesars, nouveau géant des casinos aux Etats-Unis

Les termes de la transaction financière conclue entre les groupes Eldorado Resorts et Caesars Entertainment ont de quoi faire trembler les autres grands groupes casinotiers américains. Le nouveau bébé résulte en effet d’une fusion-acquisition menée par Eldorado pour une valeur globale de 17,3 milliards $. Ce montant a été constitué par 7,2 milliards $ en espèces auxquels s’ajoutent 77 millions d’actions et la couverture intégrale de la dette du groupe Caesars Entertainment.

Cette dernière est évaluée à près de 9 milliards $. Selon les termes de la transaction, la nouvelle entité créée portera le nom de Caesars, mais sera dirigée par les actuels principaux actionnaires d’Eldorado qui deviennent propriétaires de 51% du nouveau groupe. A la tête de ce dernier, on retrouve ainsi Tom Reeg, actuel Directeur Général d’Eldorado, et Gary Carano, CEO du groupe.

>>>Lire également : “Céline Dion au Caesars Palace Casino Las Vegas, c’est fini !

Un deal finalement conclu

On savait l’affaire dans les tuyaux depuis plusieurs mois, voire quelques années. Les patrons d’Eldorado avaient en effet déjà manifesté leur intérêt pour la maison-mère du Caesars Palace depuis un petit bout de temps. Les négociations avaient cependant rencontré la réticence du Conseil d’Administration de Caesars Entertainment, pas forcément très motivé par la perspective de se faire racheter. Mais depuis le début de l’année et le rachat de 15% des parts du groupe par Carl Icahn, les choses ont pris une nouvelle orientation.

Le milliardaire américain que l’on connait déjà bien dans le milieu pour avoir été à l’origine de plusieurs changements notables dans la stratégie des groupes dont il est actionnaire, a pesé de tout son poids dans les négociations. Insistant sur l’importance, pour Caesars Entertainment, de réduire ses dépenses marketing, Icahn a longtemps critiqué le Conseil d’Administration du groupe. Aujourd’hui, la conclusion de cette affaire sonne donc comme une victoire pour l’homme d’affaires américain.

L’union fait la force

Pas forcément très connu du grand public, Eldorado Resorts qui est à l’initiative de cette transaction financière inédite, connaît depuis quelques années, une forte croissance assurée par de multiples acquisitions. Le groupe s’est déjà notamment offert plusieurs autres acteurs du secteur, comme Isle of Capri, MTR Gaming et Tropica Entertainment. Mais aujourd’hui, la fusion-acquisition avec le géant Caesars Entertainment le fait carrément entrer dans une toute autre dimension. Car le groupe Caesars Entertainment, c’est aujourd’hui plus de 30 établissements aux Etats-Unis, dont des casinos de renom comme le Harra’s, le Bally’s ou encore l’incontournable Caesars Palace, popularisé notamment par Céline Dion.

La conclusion de cette transaction donnera ainsi naissance à une entité de très grande envergure, dont les actifs dépasseront ceux de tous les autres groupes casinotiers opérant actuellement aux Etats-Unis : au moins 60 établissements casinotiers présents dans 16 Etats américains.