Casino Extra et ses tables live multi logicielsL’affaire du logiciel Actual Gaming est un cas d’école pour l’ensemble des casinos en ligne. En effet, suite à la fermeture (temporaire? définitive?) du logiciel Actual Gaming, ce cas est important pour les live casinos utilisant la technologie d’un seul éditeur de jeux. Dans ce cas de figure, comment un casino en ligne qui propose des tables de roulette, baccarat et blackjack en ligne d’un seul logiciel peut il rebondir quand l’éditeur de jeux ferme ses portes? Cette “affaire” ne peut que conforter l’idée que les casinos en ligne se doivent de diversifier les logiciels afin de ne pas se retrouver dans l’impasse. C’est le cas de Casino Extra et d’Exbet Casino qui ont misé sur la diversité des éditeurs de jeux pour proposer une vaste gamme de jeux mais également éviter ce genre de désagrément.

La diversification des logiciels: Un choix capital

Aujourd’hui, la plupart des casinos en ligne proposent plusieurs logiciels en matière de machines à sous. Certes, on trouve pas mal de casinos ne proposant que des machines à sous Playtech ou Microgaming. Mais disons que de manière générale, les casinos en ligne diversifie les éditeurs de jeux pour proposer une large palette de jeux. Les joueurs ont leurs habitudes dans certaines machines à sous et donc plus les casinos disposent de logiciels et plus la probabilité de répondre aux besoins des joueurs est élevée. En revanche, en matière de jeux avec croupiers en direct, la plupart des live casinos sont mono logiciel. C’est le cas de Paris VIP Casino ou de Fairway Casino qui proposent des tables de jeux du logiciel Visionary Igaming. Idem pour Oscar Bianca et Cresus Casino qui utilisent la technologie Evolution Gaming. D’autres casinos ont compris l’intérêt de proposer plusieurs logiciels spécialisés dans les tables en live comme c’est le cas de Casino Extra et d’Exbet Casino (on pourrait également citer Dublinbet ou encore Lucky31 Casino NDLR). En effet, le fait de mettre à disposition des joueurs en ligne plusieurs types de tables provenant de différents logiciels est la garantie de répondre à leurs besoin et ne pas se retrouver dans une situation problématique.

Exbet Casino a fait le choix de s’équiper d’excellents logiciels comme Evolution Gaming, Vivo Gaming, Betgames ou encore Ezugi. Avec une telle diversité de tables de jeux provenant de plusieurs logiciels, même en cas de pépin d’un logiciel, les autres éditeurs restent disponibles. Cette stratégie de diversification d’Exbet Casino est primordiale d’autant que certains logiciels peuvent se retirer de certains marchés pour cause de législation comme ce fut le cas avec Netent.

>>> Lire également : “Le logiciel Actual Gaming cesse son activité

Casino Extra : peu affecté par le départ d’Actual Gaming

Casino Extra a, depuis ses premières heures, toujours disposé des tables d’Actual Gaming. D’ailleurs, les tables du Fitzwilliam Casino, Penthouse Casino et Expo casino ont contribué à sa renommée. Mais le départ express d’Actual Gaming ne devrait pas impacté sur les résultats de ce casino du fait qu’il dispose des logiciels de “secours” encore bien meilleurs qu’Actual Gaming. Je veux parler des tables Evolution Gaming avec notamment sa table de roulette en ligne en direct du casino maltais du Dragonara Casino. De plus, la nouvelle table de baccarat en ligne, Baccarat Control Squeeze, est phénoménale sans parler des autres tables de ce prestigieux logiciel. Il en est de même pour les autres logiciels comme Visionary Igaming, Ezugi ou Microgaming sans parler de Betgames et ses jeux de loterie en ligne.

Si Casino Extra était mono logiciel et ne proposait que les tables d’Actual Gaming, il se trouverait aujourd’hui dans de beaux draps. En effet, se retrouver du jour au lendemain privé de logiciel en live peut ruiner des années de travail. D’autant que signer un partenariat avec un nouvel éditeur peut prendre de long mois. Dieu merci, Casino Extra avait 5 autres logiciels disponibles et ce départ d’Actual Gaming ne devrait pas avoir un impact important sur les comptes de cet excellent casino en ligne. Il y a fort à parier que “l’affaire Actual Gaming” va faire cogiter de nombreux casinos en live qui devraient se tourner vers d’autres logiciels histoire d’assurer leurs arrières. Comme dit le dicton, “mieux vaut prévenir que guérir”. Affaire à suivre.