les casinos terrestres en France vont rouvrir avec le confinement?Le jeudi 12 mars 2020, le Président de la République Française Emmanuel Macron a pris la parole devant des millions de téléspectateurs pour annoncer la fermeture des écoles, dès le lundi 16 mars suivant. Cette décision historique a été prise pour lutter contre la propagation du coronavirus baptisé Covid-19. Avant même qu’elle ne devienne effective, le samedi 14 mars, il est à nouveau intervenu pour faire savoir que la grande majorité des lieux publics devait également garder portes closes, à partir de minuit.

C’est ainsi que le confinement venait de commencer. A partir de ce moment là, la plupart des magasins, les bars et les restaurants par exemple ne pouvaient plus accueillir de client sur le sol français. Et bien sûr, il en est allé de même pour les casinos. Ainsi, les joueurs hexagonaux ne pouvaient plus se rendre dans les casinos terrestres en France pour jouer aux machines à sous, au blackjack ou encore à la roulette.

Dès le 11 mai dernier, le déconfinement progressif a commencé. Le gouvernement français a ainsi décidé de rouvrir certaines classes d’école et davantage de magasins qu’auparavant. Par contre, les casinos terrestres en France devaient encore garder leurs portes closes. Les opérateurs espèrent maintenant que la fermeture ne durera pas encore trop longtemps. Au cours d’une récente interview sur BFM Business, le président du directoire du groupe Partouche (Fabrice Paire) estime que le protocole sanitaire proposé par le secteur devrait permettre un redémarrage rapide après plus d’une quarantaine de jours de fermeture. Faisons ensemble le point sur cette question.

Une perte de 50 millions d’euros de chiffre d’affaires pour le groupe Partouche

A l’heure actuelle, le groupe Partouche s’impose comme l’un des principaux casinotiers présents sur le sol français. Si les établissements de jeux d’argent de son principal concurrent Barrière engrangent un chiffre d’affaires plus importants, il dispose de son côté de davantage de complexes. Au total, il exploite aujourd’hui 38 complexes de ce genre en France et emploie environ 4 200 personnes.

Au cours du confinement, le groupe Partouche estime avoir perdu environ 50 millions d’euros de chiffre d’affaires. D’un point de vue plus global, c’est tout le secteur des casinos qui a bien évidemment été très fortement impacté par le confinement. Pour tenter de minimiser ces pertes, le secteur va réclamer au gouvernement une baisse de sa taxation qui atteint normalement entre 53 et 54% du produit brut des jeux.

>>> Lire également : “Excellents résultats du groupe Partouche en 2019

Casinos terrestres en France: Une situation sanitaire satisfaisante

Lors d’une entrevue accordée à la chaîne BFM Business, il y a peu, le président du directoire du groupe Partouche (Fabrice Paire) a annoncé que des protocoles de réouverture basés sur des protocoles sanitaires ont été envoyés au secrétaire d’Etat du Tourisme (Jean-Baptiste Lemoyne).

Il estime que l’ensemble se révèle suffisamment strict pour que le gouvernement accepte une réouverture assez rapide. En effet, tous ces protocoles devraient permettre d’assurer une situation sanitaire satisfaisante au sein des établissements. Cela passe entre autres par le port du masque obligatoire et une distance élargie entre les machines à sous de manière à conserver l’essentiel des gestes barrières. Faut-il donc s’attendre à retourner bientôt dans nos établissements de jeux d’argent préférés ? Seul l’avenir nous le dira…