/, Hard Rock Entertainment World/Hard Rock International peut ouvrir un casino en Espagne

Hard Rock International peut ouvrir un casino en Espagne

Hard Rock International va ouvrir un casino en EspagneAprès de longs mois d’âpres négociations, le groupe Hard Rock International (HRI) a finalement reçu l’autorisation des autorités catalanes pour la construction de son méga complexe casinotier dans la région. Une véritable victoire pour la multinationale américaine qui réussit là où plusieurs autres géants se sont cassés les dents au cours de ces dernières années.

Un monstre de 2 milliard d’euros

C’est à travers une annonce publiée dans sa gazette officielle que le Ministère de l’économie et des finances de la région de Catalogne a annoncé qu’il avait donné son accord de principe au  groupe Hard Rock International pour la réalisation de son projet de construction d’un géant complexe casinotier dans la Province de Tarragona. Estimé à 2 milliards €, le Hard Rock Entertainment World sera construit dans le centre touristique et ludique de Vila-Seca et Salou, non loin de l’actuel PortAventura Park, le plus grand parc d’Espagne. Selon les termes de l’accord, le groupe Hard Rock International dispose de trois ans pour achever la première phase du projet, à compter de la date de réalisation d’un dépôt de garantie de 10 millions € et du payement des frais de permis de construire.

D’un coût de 700 millions €, cette première phase verra la construction de deux hôtels offrant un total de 1 100 chambres et suites, ainsi qu’un géant espace de jeu abritant 1 200 machines à sous et 100 tables de jeu. L’ensemble opèrera sous le nom de Hard Rock Hotel & Casino Tarragona. De nombreuses commodités sont également prévues, dont une piscine de 6 000 m², un géant théâtre avec 15 000 places assises, ainsi que de nombreuses boutiques. Le groupe HRI devrait organiser, dans les prochaines semaines, une conférence de presse publique pour présenter en détails le projet, dont la durée totale de réalisation prévue est de 5 ans.

>> Lire également : “EuroVegas: Sheldon Adelson revient sur sa décision

D’intéressants bénéfices pour la région

Situé à quelques encablures de l’Aéroport International de Barcelone, le site qui accueillera le Hard Rock Entertainment World renforcera l’attractivité touristique de la région qui bénéficie déjà de la forte affluence assurée toute l’année par les visiteurs du PortAventura World. Une fois qu’il sera totalement opérationnel, le nouveau complexe devrait permettre, selon ses dirigeants, d’offrir une nouvelle manne de 1,3 milliards € par an à la région.

Une victoire obtenue de longue haleine

Le groupe HRI est loin d’être le premier groupe casinotier à avoir voulu poser ses valises en Espagne. Avant lui, plusieurs géants du secteur se sont en effet portés candidats pour le développement de projets du même type. C’est le cas notamment du numéro 1 mondial, Las Vegas Sands, dont le CEO, Sheldon Adelson a finalement dû renoncer à son rêve de construire le premier méga casino européen nommé Eurovegas. Le projet avait en effet été abandonné suite au refus catégorique des autorités locales d’être plus conciliantes concernant l’interdiction de la cigarette à l’intérieur des salles de jeu. Plus récemment, c’est le groupe Cordish Gaming qui a vu son rêve de méga casino à Madrid partir en fumée, suite à l’échec des négociations concernant des réductions de taxes et d’impôts.

Pour Jim Allen, CEO de Hard Rock International, cet accord des autorités catalanes est donc une véritable victoire qui le positionne un peu comme un pionnier sur ce nouveau marché riche en opportunités.

By | 2018-05-30T13:07:36+00:00 mai 31st, 2018|Categories: Casinos Espagne, Hard Rock Entertainment World|Tags: , |0 Comments

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.