Les casinos de Macao reprennent du poil de la bête avec des chiffres exponentielsLes casinos terrestres de Macao ont été les tous premiers à être touchés par la crise sanitaire internationale. En effet, ils ont dû rester fermés pendant 2 semaines, lors du mois de février 2020. Ensuite, ils n’ont jamais été contraints de garder à nouveau leurs portes closes. Néanmoins, à cause des restrictions de tourisme, ils n’ont accueilli que très peu de joueurs jusqu’au mois d’août et septembre derniers. En effet, c’est à partir de là que les autorités chinoises ont recommencé à délivrer des visas à sa population pour qu’elle puisse retourner à Macao.

Aujourd’hui, la situation financière des établissements de l’ancienne colonie portugaise semble bien meilleure. C’est ainsi qu’au cours du mois d’avril 2021, ils ont réalisé leurs meilleurs résultats depuis le début de la pandémie mondiale de coronavirus Covid-19 et les prévisions pour mai se révèlent encore plus encourageantes.

Une augmentation de 1000% sur un an

En avril 2021, les casinos de Macao ont enregistré des recettes brutes des jeux de 8,4 milliards de MOP, soit environ 870 millions d’euros. Cela représente une hausse de 1,1% par rapport à mars et une augmentation de 1 000% sur un an. Il s’agit d’ailleurs du meilleur résultat depuis le début de la crise sanitaire internationale.

Néanmoins, les recettes brutes des jeux restent quand même largement inférieures à celles d’avril 2019 puisqu’elles ont baissé de plus de 64%. Cela n’empêche pourtant pas le secteur d’être plutôt optimiste pour l’avenir.

>>> Lire egalement : “Il détourne des millions de sa société pour jouer au baccarat à Macao

Des réservations qui s’envolent pour les congés de la fête du travail

En effet, le mois de mai en cours est marqué par un jour important. Il s’agit de la fête du travail qui tombe également en Chine le 1er mai. A cette occasion, 3 jours de congés sont offerts. Seulement voilà, comme cette année le 1er mai tombe un samedi, cela permet une petite période de vacances qui s’étend sur 5 jours.

Si l’on ajoute à cela le fait que les chinois n’ont pas eu le loisir de se déplacer beaucoup depuis plus d’un an, on peut donc s’attendre à un important afflux de visiteurs à Macao, comme le prévoient de nombreux analystes. Ainsi, on sait d’ores et déjà qu’entre le 1er et le 5 mai, les réservations de chambres d’hôtel dans cette région administrative spéciale ont été en hausse de 17% comparée à 2019.

Une délivrance électronique immédiate du visa individuel toujours en suspens

Malgré ces chiffres particulièrement encourageants, il reste quand même un point qui risque de freiner quelque peu la reprise à Macao. En effet, le gouvernement chinois continue de laisser en suspens la délivrance électronique immédiate du visa individuel pour les habitants du continent qui souhaitent se rendre dans l’ancienne colonie portugaise. Ainsi, les demandes doivent se faire en personne avec un temps d’attente qui peut atteindre jusqu’à 2 semaines pour recevoir la précieuse autorisation.

Quoiqu’il arrive, cela ne semble pas empêcher l’arrivée des touristes. Ainsi, la police de Macao s’attend à ce qu’environ 40 000 personnes franchissent les frontières de l’enclave chaque jour pendant les congés de la fête du travail. A titre de comparaison, elles n’étaient quotidiennement que 24 340 en mars dernier.