Steve Wynn: Las Vegas, Atlantic City et Macao n’ont aucun secret pour lui

Steve Wynn grande figure des casinos dans le mondeDifficile de parler des casinos de Las Vegas sans évoquer le nom de Steve Wynn. Acteur incontournable du secteur, ce milliardaire américain naturalisé monégasque possède en effet de nombreux casinos, dont certaines des plus grandes enseignes de toute la planète. Retour sur le parcours de cet investisseur chevronné au flair et aux goûts indiscutables.

Débuts de Steve Wynn

C’est le 27 janvier 1942 dans le Connecticut que naît Steve Wynn, fils de Michael Weinberg (patronyme originel qu’il modifiera par la suite), le propriétaire d’une chaîne de salons de bingo dans l’est des États-Unis. Diplômé de littérature anglaise de l’Université de Pennsylvanie en 1963, le jeune Steve a donc toujours un peu baigné dans l’univers des casinos. Lorsque son père décède quelques mois avant sa remise de diplôme, c’est donc en toute logique qu’il reprend les rênes de la chaîne de salons de bingo. Très à l’aise dans le milieu et fin stratège, Wynn parvient très vite a réalisé des bénéfices conséquents. Son premier gros investissement personnel sera l’achat d’une suite à l’intérieur du prestigieux New Frontier de Las Vegas. Suite dans laquelle il s’installe dès 1967 avec son épouse Elaine. Il n’a alors que 25 ans et est déjà prêt à apporter sa touche révolutionnaire à l’industrie du jeu de Vegas.

Golden Nugget et les débuts du succès

Gros parieur, Wynn joue un gros coup de poker en 1970 lorsqu’il acquiert le Golden Nugget grâce aux bénéfices qu’il a réalisés sur une grosse transaction immobilière. L’hôtel-casino est alors dans un état lamentable. Mais Wynn est persuadé qu’il peut tirer parti de son excellent emplacement au centre-ville pour en faire un nouveau must pour les gamblers du monde entier. Les travaux de rénovation transforment complètement l’hôtel qui quelques mois après son nouveau lancement, connaît un succès retentissant. La nouvelle bourgeoisie américaine et les joueurs high rollers de tous les horizons se bousculent aux portes du Golden Nugget. Steve Wynn remporte ainsi son premier gros pari et pose les solides bases d’un empire naissant.

Consécration de Steve Wynn

Voyant toujours plus grand, le jeune et intrépide Steve se lance alors dans son premier grand projet de casino principal sur le Strip. Mais pas question de faire dans la demi-mesure. The Mirage devra être hors-norme, inégalé et imposer de nouvelles normes pour un Las Vegas à la hauteur de la démesure. Le complexe qui sera inauguré en 1989 comprend ainsi plus de 3000 chambres de très haut standing, un volcan artificiel qui entre fréquemment en éruption, une forêt d’intérieur et un aquarium de 90 000 litres. L’ornement intérieur est principalement fait de marbre. Du grand luxe et de la démesure pour un coût global de 730 millions de dollars.

À l’époque, beaucoup jugent le projet fou, démesuré, trop ambitieux…, voué à l’échec. Mais encore une fois, Wynn avait vu juste. The Mirage rencontre un franc succès et réalise très tôt des bénéfices. En 1993, Wynn remet ça avec le Treasure Island qui ne coûtera toutefois « que » 450 millions de dollars. Mais le véritable gros coup de Wynn sera la construction du Bellagio. Ouvert en 1999, ce mythique hôtel-casino révolutionne vraiment les habitudes de construction des futurs casinos de Vegas. Steve Wynn mise en effet à nouveau sur le grand luxe en dotant le complexe d’un lac artificiel avec son spectacle musical de jets d’eau (les fontaines du Bellagio), un jardin intérieur, une galerie d’art, une immense zone commerciale, sans oublier son immense casino bâti sur 10 776 m². Coût du projet : 1,6 milliard de dollars ! C’est une véritable consécration. Le Bellagio est plébiscité et influera la construction de tous les futurs hôtels du Strip.

Wynn Resorts Limited et l’international

« Seulement » multi millionnaire jusque-là, Wynn vend Mirage Resorts au groupe MGM en 2000 pour la bagatelle de 6,6 milliards de dollars. Entrant ainsi dans le cercle des milliardaires, il crée Wynn Resorts Limited pour matérialiser un autre de ses projets fous : le Wynn Las Vegas. Le complexe qui coûtera 2,5 milliards de dollars est inauguré en 2005 sur le Strip. En 2008, une extension, le Encore, complète l’offre de ce gigantesque complexe de plus de 4700 chambres bâti sur le thème du luxe et de la nature. Suite à l’ouverture de Macao aux jeux de casino, Steve Wynn investit le marché asiatique en faisant construire le Wynn Macau en 2006. Tout aussi ambitieux, il est à l’image de son homonyme de Vegas et participe à assoir Steve Wynn parmi les plus grands magnats de casino du monde.

Pour le reste, il faut savoir que Steve Wynn est un passionné d’art. Il possède en effet une collection unique de toiles d’artistes renommés : Van Gogh, Manet, Picasso ou encore Warhol. Souffrant d’une rétinite pigmentaire, il est par ailleurs très impliqué dans la recherche et la lutte contre cette maladie.