Le groupe Star Entertainment exige le remboursement d'une dette de jeuLe Dr Wong Yew Choy est le propriétaire de la société de paris en ligne SBOBET qui s’impose comme la première d’origine asiatique à parrainer une équipe de la Premier League anglaise, à savoir West Ham United. Eh bien, ce milliardaire est également un gros joueur de baccarat qui est accusé d’avoir une dette de jeu de 43 millions de dollars australiens (c’est-à-dire environ 28 millions d’euros) par le groupe Star Entertainment. Le mercredi 31 mars dernier, le juge Thomas Bradley a refusé la demande de rejet de l’affaire présentée par les avocats du Dr Wong Yew Choy. C’est ainsi que l’opérateur australien va donc pouvoir poursuivre le joueur devant la Cour Suprême du Queensland.

En seulement une semaine de jeu

Au cours du mois de juillet 2018, la responsable marketing VIP du Star City Casino Gold Coast (Teazel Yaw) invite le Dr Wong Yew Choy à venir se divertir dans les salles VIP du complexe australien. Avant de commencer à jouer, notre homme laisse un chèque en blanc comme garantie.

Dans un premier temps, il reçoit 40 millions de dollars australiens (25 millions d’euros) en jetons, qu’il perd en seulement 3 jours. Puis, il réclame 10 millions de dollars australiens supplémentaires (6,5 millions d’euros). Après une semaine de jeu en tout, il a perdu pas moins de 43 209 853,34 dollars australiens (27 857 497,27€), auxquels il faut rajouter la facture de l’hôtel de plus de 420 000 dollars australiens (270 775€).

>>> Lire egalement : “Procès pour dettes de jeu au baccarat de 43 millions dollars australiens

A cause des nombreuses erreurs des croupiers

Pour expliquer les raisons qui le poussent à refuser de payer le Star City Casino Gold Coast, le Dr Wong Yew Choy évoque de nombreuses erreurs commises par les croupiers. En fait, comme beaucoup d’autres joueurs VIP asiatiques, celui-ci veut que les cartes de baccarat soient distribuées face cachée avant d’être retournées.

Comme à de nombreuses reprises, les croupiers n’ont pas respecté ce processus, notre homme a décidé d’arrêter de jouer après avoir perdu ses 40 premiers millions de dollars australiens. D’ailleurs, les responsables de l’établissement ont bel et bien reconnu par écrit ses fameuses erreurs. Pour le persuader de continuer à jouer, ils lui auraient promis que les cartes seraient toujours distribuées face cachée à l’avenir.

Comme le processus n’a pas constamment été respecté, le Dr Wong Yew Choy a décidé de faire opposition à son chèque, comme la direction le lui aurait proposé.

Un premier procès gagné par le joueur à Singapour

En 2019, un premier procès dans cette affaire s’est déroulé à Singapour, le pays où réside notre joueur. Lors du verdict, le juge a donné raison au joueur, selon une loi de la cité-Etat qui interdit d’aider les entreprises étrangères à récupérer des dettes liées aux jeux d’argent contractées à l’étranger. A cette occasion, le groupe Star Entertainment a même été contraint de rembourser les 20 000 dollars australiens (12 900€) de frais de justice du Dr Wong Yew Choy.

L’affaire va donc prochainement être jugée en Australie, devant la Cour Suprême du Queensland. En effet, le mercredi 31 mars dernier, le juge Thomas Bradley a refusé la demande du joueur qui souhaitait que le procès soit rejeté.