Jkoplay sera-t-il le nouvel acquéreur de Playtech?Au cours du mois d’octobre 2021, Aristocrat s’est mis d’accord avec le le groupe Playtech pour le racheter à hauteur de 3,7 milliards de dollars. Puis, d’autres entreprises ont commencé à faire part elles aussi de leur intérêt pour le célèbre logiciel de jeux en ligne.

Il y a eu tout d’abord Gopher Investments qui s’est ensuite retiré.

Puis, JKO Play qui n’a pas encore fait d’offre ferme et définitive. C’est justement pour lui laisser un peu de temps que Playtech vient juste de décider de reporter les réunions d’actionnaires qui doivent approuver définitivement le rachat par Aristocrat.

Une hypothétique offre de JKO Play attendue avant le 26 janvier prochain

A l’origine, Aristocrat et Playtech devaient tenir des assemblées d’actionnaires, le 12 janvier 2022. Néanmoins, ces plans viennent juste de changer. En effet, le logiciel de jeux en ligne souhaite laisser un peu de temps à JKO Play pour qu’il puisse formuler une offre ferme et définitive. C’est ainsi que les fameuses réunions d’actionnaires doivent maintenant avoir lieu le 2 février prochain.

Comme le stipule la loi britannique concernant les OPA, JKO Play a jusqu’au 26 janvier pour présenter une offre. Ce consortium créé par l’ancien propriétaire d’une écurie de Formule 1 Eddie Jordan et l’ex-dirigeant de Scientific Games Keith O’Loughlin a commencé à évoquer son intérêt pour Playtech en novembre dernier. On sait que les deux sociétés continuent encore les discussions, en ce moment. C’est justement pour cette raison précise que les assemblées d’actionnaires ont été repoussées passant ainsi du 12 janvier au 2 février 2022.

A travers un communiqué, Playtech a rappelé que c’était dans l’intérêt de tous ses actionnaires d’attendre une offre de la part de JKO Play. Néanmoins, la société a tenu également à rappeler que le consortium fondé par Eddie Jordan et Keith O’Loughlin pourrait bien au final ne faire aucune offre du tout.

>>> Lire également : « Playtech propose des jeux en direct des Etats-Unis« 

Aristocrat toujours confiant veut boucler le rachat lors du deuxième trimestre 2022

Bien évidemment, Aristocrat n’a pas manqué d’évoquer ce changement de date. Le groupe en a ainsi profité pour affirmer que son offre est la seule qui soit ferme et définitive ainsi elle garantit aux actionnaires de Playtech une plus grande stabilité financière et réglementaire ainsi qu’une valeur en espèces extrêmement compétitive.

Au contraire, tous les autres soumissionnaires potentiels ne font que retarder la procédure d’acquisition de Playtech. Cette perte de temps n’a qu’une seule et unique conséquence : prolonger l’incertitude des actionnaires.

Quoiqu’il arrive, Aristocrat se montre toujours très confiant. Le groupe souhaite ainsi pouvoir réaliser l’acquisition au plus vite. Il considère pouvoir boucler le rachat, au cours du deuxième trimestre 2022.

Une société emblématique dans le domaine des jeux en ligne

Cette effervescence autour du rachat de Playtech apparaît tout à fait normale. En effet, il s’agit tout simplement de l’une des entreprises les plus importantes sur le marché des jeux sur Internet. Créée au cours de l’année 1999, elle est active notamment dans le poker, le bingo, les cartes à gratter et le casino en ligne.

Dans ce dernier domaine, elle est tout particulièrement appréciée des joueurs. Il faut bien reconnaître qu’elle propose énormément de machines à sous de grande qualité. De plus, c’est elle qui a inventé les jeux en live, en 2002, et elle reste très active dans ce secteur encore aujourd’hui.