Dettes de jeu au baccarat de 43 millions de dollars australiensSi certains joueurs parviennent à faire fortune au casino, d’autres perdent au contraire énormément d’argent. C’est le cas notamment d’un certain Wong Yew Choy. Ce singapourien âgé de 56 ans se faisant appeler Dr Wong a perdu, au cours de l’année 2017, pas moins de 43 millions de dollars australiens (AUD) en 7 jours au Casino Star Gold Coast dans le Queensland en Australie. Une sacrée ardoise de dettes de jeu pour ce joueur de baccarat.

Ce dernier n’ayant toujours pas reçu cet argent poursuit maintenant le joueur en justice dans ce qui s’impose comme l’une des plus grandes affaires de recouvrement de dettes de jeu au monde.

Un chèque en blanc dont le paiement a été refusé

Toute cette histoire commence le 26 juillet 2018. Courtisé par le service marketing du Casino Star Gold Coast, Wong Yew Choy se rend en Australie avec le jet privé de l’établissement de jeux. Il s’installe dans un penthouse avec tout son entourage et reçoit en cadeau 100 000 AUD en jetons de casino pour commencer à jouer.

Après avoir remis un chèque en blanc en échange de 40 millions de dollars pour des jetons supplémentaires, il perd rapidement tout cet argent au baccarat. Bien décidé à se refaire, il demande 10 millions de dollars supplémentaires dont il perd une bonne partie. Notre joueur malchanceux finit donc sa semaine le 2 août 2018 avec d’importantes dettes qui s’élèvent à 43 209 853 AUD.

Malheureusement pour lui, quand le casino essaie de récupérer son argent avec le chèque en blanc remis par le Dr Wong, le paiement est refusé. Il envoie alors différentes lettres pour obtenir un remboursement auquel il n’obtient aucune réponse.

>>> Lire également : “Un joueur de baccarat refuse de payer sa dette de 43 millions AUD

Une affaire de dettes de jeu portée devant les tribunaux

Pour tenter de récupérer son argent, le groupe Stars Entertainment, qui possède et exploite Star Gold Coast, The Star Sydney et le Treasury Casino à Brisbane, décide tout d’abord de porter l’affaire devant un tribunal de Singapour. Mais la cours a décidé de rejeter la plainte, le 7 juillet 2020. En effet, le juge s’est basé sur un point de la loi du pays qui n’impose pas la remboursement des dettes de jeu si celles-ci proviennent de mises qui ne sont pas réglementées par la loi sur le contrôle des casinos de la cité-Etat.

Absolument pas satisfait de cette décision de justice, le Casino Star Gold Coast se retourne aujourd’hui vers la Cour Suprême de Brisbane. En effet, un nouveau procès va prochainement s’ouvrir devant ce tribunal, même si aucune date n’a encore été fixée.

Un flambeur qui travaille dans le secteur des jeux en ligne

De son côté, Wong Yew Choy ne reconnaît absolument pas ces dettes de jeu. Il affirme même que le patron du casino aurait affirmé que toutes ces pertes étaient annulées en raison de prétendues erreurs des croupiers.

Certains lecteurs peuvent se demander qui est ce flambeur pouvant se faire prêter des dizaines de millions de AUD pour jouer au casino. On sait notamment qu’il est le président de Celton Manx, une société de jeux en ligne basé sur l’île de Man, qui possède une filiale baptisé SBOBET proposant des paris sportifs en ligne aux Philippines.