Gains au casino : Ne pas déclarer ses gains peut coûter cher

/, Joueurs High Rollers/Gains au casino : Ne pas déclarer ses gains peut coûter cher

Gains au casino : Ne pas déclarer ses gains peut coûter cher

La douane confisque l'argent d'un joueur taiwanais gagné dans des casinosLa législation douanière taïwanaise en rapport avec les déclarations d’argent est particulièrement stricte. Récemment, c’est un joueur professionnel taïwanais assez populaire en ligne qui en a fait les frais. Pour ne pas avoir déclaré, à la douane de l’aéroport, l’ensemble des gains qu’il venait de réaliser dans des casinos étrangers, ce dernier s’est en effet vu saisir plusieurs centaines de milliers de dollars.

Mauvaise compréhension de la loi ?

Selon la loi taïwanaise, tout citoyen qui revient de l’étranger doit déclarer, au niveau des services des douanes, l’intégralité de l’argent liquide qu’il possède sur lui avant d’entrer sur le territoire. Une disposition légale que Huang, joueur de casino assez bien connu des internautes taïwanais, n’a vraisemblablement bien compris. C’est en tout cas ce qu’il a déclaré lorsque les douaniers ont découvert, à l’intérieur de ses valises, les sommes de 408,8 millions de wons coréens (368 500 $) et 473 000 bahts thaïs (14 500 $). L’homme revenait vraisemblablement d’une “tournée” gagnante en Corée du Sud. Aux officiers de la douane, il avait uniquement déclaré la somme de 15 400 $ en devises locales qu’il transportait dans ses bagages. Pour justifier, cette “omission”, il a déclaré qu’il pensait que la réglementation en vigueur l’autorisait à ne pas déclarer ses gains en devises étrangères. Cette mauvaise interprétation des textes lui coûte cher puisque la totalité de la somme a été saisie par les services douaniers qui ont tout de même mis deux bonnes heures pour compter ce pactole.

>>> Lire également : “Phil Ivey va devoir rembourser ses gains au baccarat

Un joueur pro assez bien connu

Malgré cette lourde déconvenue, Huang ne devrait pas rester longtemps à s’apitoyer sur son sort. Bien connu en ligne, l’homme devrait assez rapidement essayer de se reconstituer un pactole dans les casinos asiatiques. Sur ses chaînes Internet, il enseigne en effet à des milliers de joueurs, comment battre les casinos. Ce qui lui a d’ailleurs valu d’être ” blacklisté ” par des centaines de casinos à travers le monde. Mais de nombreux casinos lui sont encore ouverts, comme ceux dans lesquels il venait de se constituer les gains saisis dans cette affaire. Selon ses propos, il revenait en effet de Busan (Corée du Sud), ville qui abrite deux complexes casinotiers : le Grand Korea Leisure’s Seven Luck Busan et le Paradise Casino. Peut-être l’y reverra-t-on assez rapidement…

Un précédent assez similaire

Huang n’est pas le premier joueur taïwanais à faire les frais du dispositif taïwanais de lutte contre le blanchiment d’argent. L’an dernier, deux joueurs taïwanais revenant de Macao s’étaient eux aussi vu confisqués près de 400 000 $ à l’aéroport pour ne les avoir pas déclaré à l’aéroport. Pire, dans ce cas-ci, les fonds concernés ne leur appartenaient pas. Ils avaient en effet accepté de les transporter pour le compte d’un tiers dont l’identité reste inconnue à ce jour.

By |2018-09-04T11:58:19+00:00septembre 5th, 2018|Categories: Casino, Joueurs High Rollers|Tags: , |0 Comments

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Internet utilise des cookies et des services tiers. Pour continuer veuillez cliquer sur le bouton "J'accepte". J'accepte