Les casinos américains confronter a une pénurie de croupiersLa plupart des casinos terrestres américains ont été contraints de fermer leurs portes, au cours du printemps 2020, de manière à luter contre la pandémie internationale de coronavirus Covid-19. Quand ils ont été enfin autorisés à rouvrir, ils ont commencé à rencontrer certaines difficultés à recruter des croupiers.

Ce problème se pose notamment au Encore Boston Harbor dans l’Etat du Massachusetts qui n’a toujours pas pu rouvrir ses tables de poker à cause d’un manque de personnel.

Les raisons qui expliquent le manque actuel de croupier

Après la fermeture des casinos américains du printemps 2020, tous les établissements de jeux n’ont pas rouvert immédiatement leurs portes. Ainsi, certains croupiers sans emploi ont commencé à chercher un travail dans un autre secteur d’activité.

De plus, les salaires des croupiers sont généralement assez bas. Pour gagner correctement leurs vies, ils comptent donc beaucoup sur les pourboires des clients. Comme les tables des casinos ne sont souvent pas pleines à l’heure actuelle à cause des mesures sanitaires notamment, les revenus des croupiers sont immédiatement impactés. Cela ne risque pas de donner envie à beaucoup de jeunes de s’intéresser à cette profession, ni à tous ceux qui l’ont quittée de revenir.

Voilà pourquoi beaucoup d’analystes estiment que les casinos vont être obligés de revoir à la hausse les salaires des croupiers, s’ils veulent parvenir à en recruter à l’avenir. Cela est d’autant plus vrai que certains salariés semblent craindre d’attraper la Covid en restant toute la journée à proximité des clients en intérieur.

>>> Lire également : “Melco va ouvrir une école de croupier à Chypre

L’exemple du Encore Boston Harbor

Le recrutement de croupier est un problème qui se pose dans de nombreux casinos aux Etats-Unis. C’est le cas à Las Vegas notamment mais également au Encore Boston Harbor entre autres. Celui-ci n’arrive plus à trouver suffisamment de croupiers. Voilà pourquoi il a ouvert une école de formation.

Néanmoins, cela ne semble pas assez efficace puisque, à cause d’un manque de personnel, l’établissement n’a toujours pas réussi à rouvrir ses tables de poker. D’ailleurs, le problème est le même au MGM Springfield situé lui-aussi dans l’Etat du Massachusetts.

A cause de cette absence de table de poker, beaucoup de joueurs se sont plaints auprès de l’autorité de régulation locale. Néanmoins, si l’Encore Boston Harbor voulait les satisfaire, il devrait fermer d’autres tables plus rentables, faute d’un nombre suffisant de croupier.

Une rentabilité moindre du poker comparée aux autres jeux

La Massachusetts Gaming Commission a annoncé dernièrement que le nombre de joueurs réclamant la réouverture des tables de poker de l’Encore Boston Harbor ne cesse d’augmenter. Si l’autorité de régulation recevait au début 4 à 5 plaintes par mois, cela est passé à 45 ou 50 par mois, en ce moment.

Pour l’instant, elle ne compte pas obliger l’établissement à rouvrir ses tables de poker. Néanmoins, elle a fait savoir qu’elle va continuer à surveiller de près la situation. Faute de personnel, l’établissement risque quand même de continuer à préférer des jeux plus rentables. En effet, les tables de poker ne sont pas celles qui permettent de remporter le plus d’argent. Affaire à suivre.