Derek Stevens propriétaire de casino a Las Vegas offre 1700 billets d'avion aux joueursAu cours d’une conférence de presse organisée la semaine dernière, le gouverneur de l’Etat du Nevada Steve Sisolak a annoncé que les casinos terrestres de Las Vegas allaient être autorisés à rouvrir, à partir du 4 juin prochain. Cela fait maintenant 10 semaines que ces établissements de jeux d’argent sont contraints de garder leurs portes closes pour lutter contre la propagation du Covid-19.

Alors tous les opérateurs de cette industrie espèrent que les clients reviendront se divertir dans la ville. C’est justement pour les inciter à faire le déplacement qu’un propriétaire d’un casino de Las Vegas a décidé d’offrir 1700 billets d’avion à des américains.

L’initiative à succès de Derek Stevens

Il s’appelle Derek Stevens et possède le The D, un hôtel-casino dans la célèbre ville du Nevada. Le 27 mai dernier, une excellente idée lui vient. Pour faire revenir les joueurs à Las Vegas, il décide d’offrir 1000 billets d’avion. S’il ne propose que des allers simples, ces derniers sont accessibles depuis une vingtaine de grandes villes américaines.

Bien sûr, l’homme espère ainsi attirer ces visiteurs dans son établissement. Mais, il n’y a aucune obligation. C’est que la cité a besoin que les touristes reviennent en masse. Alors, toutes les initiatives sont bonnes à prendre. D’ailleurs, celle-ci a rencontré beaucoup de succès, ce qui a même poussé Derek Stevens à offrir 700 billets d’avion supplémentaires.

>>> Lire également : “Les casinos de Las Vegas autorisés à rouvrir dès le jeudi 4 juin 2020

Une incertitude qui persiste

Même si les casinos terrestres de Las Vegas sont autorisés à rouvrir leurs portes, à partir du jeudi 4 juin 2020, personne ne sait si suffisamment de clients vont décider de faire le déplacement. C’est d’autant plus préoccupant que la ville attire également beaucoup de touristes étrangers en temps normal et que les Etats-Unis n’ont pas encore autorisé la réouverture de leurs frontières.

Selon les professionnels de la profession, les hôtels-casinos doivent parvenir à enregistrer un taux de remplissage d’au moins 30% à 50% pour que le chiffre d’affaires engrangé soit suffisamment significatif. Et nul ne sait actuellement s’ils y parviendront.

Des règles sanitaires strictes

Pour que les joueurs américains n’aient aucune crainte de revenir à Las Vegas, l’ensemble des opérateurs de casino mettent tout en place pour que la sécurité des visiteurs soit garantie. Celle-ci est notamment assurée par les règles sanitaires strictes imposées par le Nevada Gaming Control Board. Elles passent entre autres choses par la désinfection des dés et des jetons mais aussi la séparation des joueurs par une paroi de plexiglas.

Le régulateur exige aussi une limitation des clients. Une table ne pourra ainsi accueillir que 3 joueurs. Et il n’y aura plus qu’un seul siège devant les machines à sous au lieu de deux.

Des mesures supplémentaires

Certains opérateurs de casino terrestre ont même décidé d’aller encore plus loin. C’est le cas notamment du groupe MGM Resorts International qui possède notamment le Bellagio et le New York-New York sur le célèbre Strip de Las Vegas. Il a carrément décidé de retirer des rangées entières de machines à sous pour les remplacer par des lavabos et des distributeurs de gel hydroalcoolique.

Voilà de quoi rassurer pas mal de joueurs. Néanmoins, est-ce que cela sera suffisant ? Seul l’avenir nous le dira…