Industrie jeux en ligne à Malte représente plus d’un milliard d’euros

//Industrie jeux en ligne à Malte représente plus d’un milliard d’euros

Industrie jeux en ligne à Malte représente plus d’un milliard d’euros

Malta Gaming Authority dévoile les chiffres du jeu en ligne a MalteMalte fait partie des 28 états de l’Union Européenne. Cette petite île de 316 kilomètres carrés est peuplée de seulement 450 000 habitants. L’économie maltaise repose en partie sur le tourisme grâce notamment au tourisme de croisière. Il est très fréquent que les plus grands paquebots au monde jettent l’ancre à la Valette le temps que les touristes visitent ce magnifique pays. Malte est également un acteur majeur dans le monde du jeu en ligne. En effet, la Malta Gaming Authority (MGA) joue un rôle crucial dans l’octroi de licences de casinos en ligne, paris sportifs, poker ou encore courses hippiques. MGA a publié son rapport annuel 2017. On y apprend que le secteur du jeu en ligne a contribué à l’économie maltaise à hauteur de 1,1 milliard d’euros.

Croupiers en Direct fait le point sur ce rapport et sur l’importance des licences de jeux de Malte dans le monde du egaming.

Jeux en ligne à Malte : l’Etat décroche le jackpot

En 2017, la Malta Gaming Authority rapporte que le secteur du jeu en ligne à Malte a permis d’engranger plus de 1,1 milliard d’euro de recettes. Cela signifie une hausse de plus de 100 millions d’euros par rapport à 2016. Et cette tendance ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin puisque selon les prévisions, l’année 2018 devrait également être un bon cru. En effet, le nombre d’opérateurs de casinos en ligne, poker ou paris sportifs ne cesse de prendre de l’ampleur et souhaite disposer de licences de jeux très réputés dans le monde. Fin 2017, la MGA comptait 287 opérateurs de jeux en ligne soit 28 sociétés de plus que 2016. Quant aux nombre de licences de jeux octroyées aux opérateurs, elles sont passées de 112 à 625 ce qui reste considérable. Un opérateur peut disposer de plusieurs licences de jeu que ce soit pour proposer plusieurs casinos en ligne ou des licences diverses en courses hippiques, poker en ligne ou paris sportifs. L’économie maltaise se porte bien grâce aux jeux en ligne qui sont très porteurs en matière d’emplois. Ainsi, les opérateurs de jeux en ligne installés à Malte s’arrachent les meilleurs éléments pour avoir un personnel qualifié. La loi de l’offre et la demande bat son plein et les opérateurs fidélisent leur personnel histoire qu’il n’aille pas voir ailleurs.

>> Lire également : “Gambling Commission : le casino en ligne 32Red passe à la caisse

Licences de la Malta Gaming Authority très appréciées des opérateurs

La Malta Gaming Authority a reçu pas moins de 220 demandes de licences de jeux l’an passé et en a attribué 165. Elle a retiré la licence à 5 opérateurs de jeux en ligne qui n’avaient pas respecté les engagements imposés par le cahier des charges de la MGA. En Grande-Bretagne, plusieurs casinos en ligne ayant la licence de la Gambling Commission se sont vus rappeler à l’ordre tels que 32Red, William Hill, 888 Casino ou encore LeoVegas. A Malte, les opérateurs de jeux en ligne se tiennent à carreau et se doivent de respecter leurs engagements en matière de protection des joueurs. En effet, la licence de jeu de Malte est une des plus difficiles à obtenir et la MGA exige toute une batterie de documents pour prouver son honnêteté. Au moindre écart, la sanction peut tomber et débute par un avertissement et peut déboucher sur un retrait de licence.

L’industrie du jeu que ce soit sur Internet ou dans les casinos terrestres de Malte tels que le Dragonara Casino, le Portomaso Casino ou l’Oracle Casino pour ne citer qu’eux représente le quatrième secteur économique. Les sites de jeux en ligne sous licence maltaise jouissent d’une forte notoriété auprès des joueurs de par leur sérieux.

By |2018-07-04T14:03:01+00:00juillet 3rd, 2018|Categories: Malta Gaming Authority|Tags: |0 Comments

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site Internet utilise des cookies et des services tiers. Pour continuer veuillez cliquer sur le bouton "J'accepte". J'accepte