Le groupe Hard Rock International compte ouvrir un Casino en CatalogneIl y a quelques années de cela, le groupe Hard Rock International prévoyait de construire un immense complexe de loisir orienté vers les jeux d’argent, un peu comme ceux qui trônent sur le fameux Strip de Las Vegas, près de la ville de Barcelone dans la province espagnole de Catalogne.

Malheureusement, pendant un long moment, cet ambitieux projet est resté au point mort. Ce n’est qu’au début du mois de mars dernier qu’il a fait reparler de lui. S’il voulait encore le mener à bien, l’opérateur américain avait jusqu’au 5 mai pour débourser la somme de 120 millions d’euros.

A cause de la situation sanitaire internationale actuelle, le groupe Hard Rock International rencontre quelques difficultés pour sortir autant d’argent. C’est la raison pour laquelle il vient juste d’obtenir une petite rallonge de 5 mois pour y parvenir. Il a maintenant jusqu’au 5 octobre prochain pour verser ce fameux montant.

Si toute cette petite introduction est encore un peu obscure pour vous, rassurez-vous : on va vous détailler toute cette affaire dans la suite de cette news.

Un complexe de loisir de 2 milliards d’euros

Derrière l’appellation Hard Rock Entertainment World se cache un ambitieux projet budgétisé à 2 milliards d’euros. Porté par le groupe Hard Rock International, il doit être mené à bien en plusieurs phases.

Tout doit commencer par la construction du Hard Rock Hotel & Casino Tarragona, tout près de Barcelone dans la province espagnole de Catalogne. Cet immense établissement de loisir doit renfermer une salle de spectacles de 15 000 places, un complexe de piscine s’étendant sur une surface de 6 km², une galerie commerciale ainsi que de nombreux bars et restaurants. En plus d’un hôtel réunissant 1 1000 chambres et suites, il doit également posséder un casino avec 1 200 machines à sous et une centaine de tables de jeu.

>>> Lire également : “Le Hard Rock Hotel Casino en forme de guitare en Floride

Un accord de 120 millions d’euros

Cet alléchant projet s’est malheureusement heurté à un sérieux problème. L’ancien propriétaire du terrain prévu pour accueillir ce complexe ne l’entendait pas de cet oreille. En effet, il y a une trentaine d’années maintenant, quand il a vendu cette fameuse parcelle de terre au gouvernement catalan, l’objectif n’était pas de construire un établissement de jeux d’argent.

Cela lui a permis d’entamer une action en justice pour recevoir un paiement supplémentaire. Le mercredi 4 février dernier, un accord de 120 millions d’euros a été signé pour permettre aux autorités locales de disposer à leur guise de ce terrain. Elles ont alors donné au groupe Hard Rock International jusqu’au 5 mai de manière à ce qu’il rachète cette parcelle pour une somme similaire.

Un délai de 5 mois

Malheureusement, c’était sans compter sur la pandémie mondiale de Covid-19. En effet, celle-ci a contraint le casinotier d’interrompre ses activités. Dans ces conditions, il est difficile pour lui de débourser 120 millions d’euros. C’est exactement la raison pour laquelle le groupe Hard Rock International a demandé une petite rallonge au gouvernement catalan.

Ce dernier vient juste d’accepter de lui accorder un délai de 5 mois supplémentaires. L’opérateur a maintenant jusqu’au 5 octobre prochain pour sortir tout cet argent.