Shaftesbury Casino Limited est un des 5 casinos sanctionnés par la UK Gambling CommissionLa UK Gambling Commission possède une excellente réputation dans l’industrie des jeux en ligne. Il faut bien reconnaître qu’elle se montre extrêmement stricte pour faire respecter à la lettre la loi britannique dans ce secteur. Elle vient d’ailleurs encore une fois de nous le prouver en infligeant des sanctions réglementaires à 5 opérateurs de casino en ligne différents.

Ces derniers ont enfreint les règles de lutte contre le blanchiment d’argent et de la protection des joueurs. Si 4 d’entre eux ont accepté de payer, le cinquième a reçu un avertissement et une amende.

Les différentes sanctions infligées

Le mardi 30 mars dernier, la UK Gambling Commission a dévoilé cette fameuse affaire en annonçant qu’elle venait juste de condamner à des sanctions réglementaires 5 opérateurs de casino en ligne différents. Cela a été fait suite à une enquête qui s’inscrit parfaitement dans le cadre actuel des efforts continus de l’autorité de régulation britannique pour améliorer les normes dans l’ensemble de l’industrie des jeux en ligne. A l’occasion de cette annonce, l’organisme en a également profité pour rappeler que chaque opérateur doit respecter la réglementation mise en place de manière à rendre le marché le plus sûr possible et d’éviter qu’il ne devienne une source de criminalité.

Parmi les 5 opérateurs de casino en ligne visés par les récentes sanctions réglementaires infligées par la UK Gambling Commission, 4 ont accepté cette condamnation. C’est ainsi que Shaftesbury Casino Limited et Clockfair Limited vont devoir payer 260 000£, Les Croupiers Casino Limited 202 500£ et Double Diamond Gaming Limited 247 000£. De son côté, A&S Leisure Group Limited a reçu un avertissement. De plus, l’autorité de régulation lui a infligé une amende de 377 340£.

>>> Lire également : “Casumo condamné par la UK Gambling Commission

Des manquements dans la lutte contre le jeu compulsif et le blanchiment d’argent

Selon la UK Gambling Commission, chacun des 5 opérateurs de casino en ligne récemment visés par des sanctions réglementaires ont tous enfreint la disposition 3.4.1 du code de responsabilité sociale. Celle-ci leur impose une attention toute particulière portée sur la pratique des joueurs. Le but est ainsi de repérer l’ensemble des comportements problématiques de manière à lutter efficacement contre l’addiction.

Ce n’est pas tout, l’autorité de régulation a également constaté des infractions commises autours de la disposition 12.1 des conditions de licence. Celle-ci impose aux opérateurs de casino en ligne une attention toute particulière portée sur les dépôts de sommes importantes. Le but est ainsi de repérer l’ensemble des tentatives de lutte contre le blanchiment d’argent de manière à lutter contre la criminalité.

Pour expliquer les sanctions réglementaires infligées aux fameux 5 opérateurs de casino en ligne, la UK Gambling Commission a présenté différents cas. Il y a aussi bien des affaires dans lesquelles des comportements problématiques n’ont pas été identifiés par rapport à des soupçons de jeu compulsif que d’autres avec des manquements autours des mesures anti-blanchiment.

Cette série de condamnations intervient quelques jours seulement après que l’autorité de régulation britannique ait condamné l’opérateur Casumo basé à Malte pour des faits similaires à une amende de pas moins de 6 millions de livres sterling.