La ville de Yokohama veut son casinoCela fait maintenant de nombreuses années que le Japon travaille sur le projet d’ouverture de 3 hôtels-casinos sur son territoire.

Rencontrant de nombreuses difficultés comme la pandémie internationale de coronavirus Covid-19 ou encore la démission du Premier Ministre Shinzo Abe, il a pris beaucoup de retard. Néanmoins, il n’est absolument pas abandonné pour autant.

C’est ainsi que la préfecture de Yokohama qui espère pouvoir accueillir à terme un tel complexe de jeux vient juste d’annoncer qu’elle a créé un comité de sélection pour choisir un opérateur de casino. On a également appris que sa première réunion aura lieu le 30 novembre prochain.

Un comité pour examiner les propositions et assurer la transparence

Dans la préfecture de Yokohama au Japon, on trouve la ville éponyme qui s’impose comme la deuxième plus importante du pays, après sa voisine : la capitale Tokyo. Depuis que l’ouverture d’hôtels-casinos sur l’archipel est à l’ordre du jour, les autorités locales ont toujours fait preuve d’un grand intérêt pour ce projet.

On sait ainsi qu’elles lanceront prochainement un appel d’offres. Pour examiner les différentes propositions reçues et assurer la transparence, un comité de sélection des opérateurs de casino vient juste d’être créé.

Celui-ci se présente comme un organisme à ne pas confondre avec le conseil de promotion des casinos de la préfecture qui est dirigé par le maire de Yokohama, Fumiko Hayashi. Chargé de superviser toutes les questions relatives à un éventuel établissement de jeux, c’est d’ailleurs ce fameux conseil qui a nommé les différents membres du comité de sélection.

Ce dernier est composé d’un membre compétant dans les différents secteurs d’activités suivants : l’architecture, l’administration, l’application de la loi, l’urbanisme, l’addiction et le tourisme. Sa première réunion va se dérouler au centre de convention Pacifico Yokohama, le lundi 30 novembre prochain.

>>> Cet article pourrait vous intéresser : “Japon: Yokohama bien décidée à obtenir l’autorisation d’ouvrir un casino

La position actuelle de quelques opérateurs intéressés par le projet

Le rôle du fameux comité de sélection est de travailler en lien direct avec les différents opérateurs de casinos intéressés par ouvrir un complexe de jeux dans la préfecture de Yokohama. Il va donc étudier et commenter les différents projets qu’il recevra.

Dans un premier temps, le groupe Las Vegas Sands a fait part de son intention de poser sa candidature. Puis, au cours du mois de mai dernier, il a étonné toute l’industrie internationale en annonçant son retrait du marché japonais.

Il faut également évoquer le groupe Wynn Resorts qui a lui aussi exprimé son intérêt pour un complexe de jeux à Yokohama avant de fermer son bureau local, en août dernier, à cause de la crise sanitaire internationale.

Bien sûr, il reste quand même des acteurs majeurs qui semblent toujours motivés par ce projet. C’est le cas notamment du groupe Genting, un conglomérat malaisien basé à Kuala Lumpur actif dans le domaine des hydrocarbures, de l’énergie, des loisirs et des jeux. Dernièrement, il a confirmé être vivement intéressé par le fait d’ouvrir un hôtel-casino à Yokohama.

Néanmoins, il précise quand même qu’il ne fera une offre que si les conditions proposées respectent bien les critères d’investissement du groupe.