Le casino de Boulogne-sur-Mer sous la direction de Golden PalaceExploité jusque-là par le groupe Partouche qui en possédait la concession depuis plus de trois décennies, le casino de Boulogne-sur-Mer a changé de main à la faveur d’une procédure de réattribution menée par la municipalité il y a quelques mois. Et malgré le conflit encore latent entre la commune et le géant français des casinos, Golden Palace, nouvel exploitant des lieux n’a pas perdu de temps pour se lancer.

Seulement quelques jours après son installation, le groupe belge a procédé à l’ouverture d’une nouvelle version de l’établissement.

Une nouvelle déco aux accents belges

Conformément au contrat de délégation de service public (DSP) dont il est le nouvel adjudicataire, le groupe Golden Palace s’est empressé d’effectuer des travaux d’aménagement et de rénovation afin d’offrir un nouveau look au casino de Boulogne-sur-Mer. Et on peut dire que les choses sont allées vite. Moins de 10 jours ont suffi à l’équipe du casinotier belge pour refaire la déco. Dès le hall d’entrée, le ton est donné avec des portraits de célébrités… belges. Eddy Merckx et Benoit Poelvoorde sont notamment à l’honneur.

Puis à l’intérieur, le noir avec des touches dorées domine, en accord avec le côté chic et luxueux du nom du nouveau propriétaire. Cette sensation d’entrer dans un petit palace se ressent aussi bien au niveau du nouveau bar près de l’entrée, que dans la salle de jeu elle-même. Clinquants, ses sièges arborent un noir intense avec une finition dorée, baignés par des néons multicolores.

Golden Palace a également aménagé un nouvel espace de restauration au nom très évocateur : « Mon cousin Belge ». Installé à gauche de l’entrée du casino, il propose des spécialités belges (terrines flamandes, frites et croquettes) arrosées de bières locales. Ouvert toute la soirée, ce restaurant arbore lui aussi son portrait d’une célébrité belge : le peintre Rubens.

>>> Lire également : “Le casino de Boulogne-sur-Mer passe sous contrôle de Golden Palace

Une offre de jeux renouvelée

Mais il n’y a pas que la déco qui a changé au casino de Boulogne-sur-Mer. La nouvelle équipe dirigeante a en effet pas mal investi dans l’offre de jeux proposée à la clientèle. Ainsi, l’établissement propose désormais à ses visiteurs, 75 machines à sous toutes neuves. Produites spécialement à la demande, ces dernières sont accessibles à tous les budgets avec des mises qui démarrent dès 1 centime et vont jusqu’à 50 €. Elles ont coûté à Golden Palace, la rondelette somme de 2 millions d’euros. Et ce n’est pas tout. 14 roulettes électroniques font aussi désormais parties des jeux proposés dans l’établissement. A cela, s’ajoutent une table de poker ultimate, ainsi que deux de tables de blackjack.

Devenir un lieu incontournable

Au total, ce sont 4,5 millions d’euros que Golden Palace a investi pour faire du casino de Boulogne ce qu’il est aujourd’hui. Un investissement que le groupe belge compte bien rentabiliser assez vite en faisant du néo-casino un cadre idéal pour les amateurs de jeux d’argent, mais aussi un lieu de divertissement, et même de détente, à part entière. A cet effet, l’aménagement d’un rooftop sur le toit de l’immeuble est prévu pour être terminée d’ici la fin de l’année. L’occasion pour tous ceux qui le souhaitent de prendre l’apéro en toute tranquillité et en profitant de l’ambiance chaleureuse des lieux.

Le directeur du nouveau casino, Nicola Corretto, est un Italien expérimenté. Il sera à la tête d’une équipe de 45 personnes. L’un de ses  premiers objectifs : atteindre rapidement les 500 clients par jour.