Casino a MacoMacao survole le marché du jeu dans le monde entier. Depuis quelques années, Macao a réussi à laisser loin derrière Las Vegas et ses casinos, coin du monde qui avait rêgné durant des décennies comme capitale du jeu international. Depuis que Sheldon Adelson, Wynn et d’autres magnats américains et macanais comme Stanley Ho ont construit de toutes pièces des casinos immenses qui n’ont rien à envier aux casinos américains, l’ancienne colonie portugaise s’est hissée à la première place du jeu au monde. Le bilan des casinos de Macao se porte à merveille: 33 milliards d’euros de chiffre d’affaires avec une hausse de 18,6%. Ce résultat est encore meilleur que le cru de 2012 où la croissance à deux chiffres s’élevait à 13,5%. Bien que cette hausse du chiffre d’affaires est un signe positif, les casinos de Macao sont loin de la progression phénoménale de 2011 avec 42% de hausse.Les millions de touristes chinois affluent chaque année dans l’unique lieu où les jeux de casinos sont tolérés. Macao est devenu en quelques années l’El Dorado du jeu laissant de côté les casinos de Las Vegas et d’Atlantic City qui ont perdu de leur superbe. Certains casinos d’Atlantic City à l’instar du Atlantic Club casino ferment leurs portes faute de repreneurs contrairement aux casinos de Macao affichant une santé financière insolente.Les asiatiques affluent chaque année dans les casinos de Macao et ce n’est pas un hasard si Sheldon Adelson a abandonné l’idée de faire de Madrid la capitale du jeu européen préférant se concentrer sur le japon et la Corée du Sud (article Eurovegas: Sheldon Adelson revient sur sa décision). Cette région du monde est porteuse et ces milliardaires qui ont fait fortune dans le jeu ont senti que l’Asie a un potentiel énorme pour les casinos terrestres.
Les casinos de Macao ont encore de beaux jours devant eux même si les casinos de Singapour sont des concurrents directs sans oublier les futurs casinos qui devront rapidement sortir de terre au Japon et en Corée du Sud.