Vue du casino de Monte-carlo de la SBM avec vue sur merFondée par ordonnance souveraine du Prince Charles III de Monaco en 1863, la Société des Bains de Mer (SBM) s’impose à l’heure actuelle comme la première entreprise touristique privée de la Côté d’Azur.

Dans la principauté de Monaco, elle emploie plus de 4 000 personnes. Principalement tourné vers les métiers de l’hôtellerie-restauration, des jeux, du bien-être, des spectacles, du shopping et du tourisme de luxe, le groupe exploite notamment 4 prestigieux établissements de jeux. Il s’agit du mythique Casino de Monte-Carlo, du Casino Café de Paris, du Monte-Carlo Bay Casino et du Sun Casino.

Particulièrement impactée par la pandémie internationale de coronavirus Covid-19, la SBM vient d’annoncer un plan de restructuration global. Cette décision sans précédent a été prise du fait du manque de clients russes, asiatiques et moyen-orientaux dans la principauté.

A cause de la crise sanitaire

C’est une première à Monaco ! Le vendredi 2 octobre 2020, la célèbre SBM a été contrainte d’annoncer un plan de restructuration global qui va imposer à la fois des départs volontaires mais aussi d’autres contraints. Comme on peut s’en douter, cette décision sans précédent est fortement liée à la crise sanitaire que traverse actuellement toute la planète.

Celle-ci a d’ores et déjà entraîné de sérieuses difficultés économiques qui ont accéléré la mise en œuvre de ce fameux plan, notamment en matière sociale, par la SBM. Cette dernière gère à l’heure actuelle 30 bars et restaurants, 4 casinos et les principaux hôtels de Monaco.

>>> Lire également : “Reprise des visites guidées au Casino de Monte-Carlo

Casino de Monte-Carlo : une fermeture temporaire de plus de 11 semaines

C’était le samedi 14 mars dernier à minuit. La grille du célèbre Casino de Monte-Carlo a été contrainte de se fermer pour le confinement. Cet événement inédit depuis la Seconde Guerre Mondiale, qui s’est aussi produit simultanément dans les trois autres établissements de jeux de la principauté, a été décidé pour lutter contre la propagation de la pandémie de Covid-19.

Il a fallu attendre plus de 11 longues semaines pour que les joueurs puissent à nouveau parier leur argent. En effet, ce n’est qu’à partir du vendredi 5 juin que le Casino de Monte-Carlo et le Casino Café de Paris ont été autorisés à rouvrir aussi bien leurs machines à sous que leurs tables de jeu.

Des mesures sanitaires drastiques

Quand les complexes de jeux du rocher ont commencé à être à nouveau accessibles aux joueurs, personne ne pensait alors qu’un plan de restructuration devrait être mis en place quelques mois plus tard. Néanmoins, il a fallu peu à peu se rendre à l’évidence. Les mesures sanitaires strictes ont empêché beaucoup de voyageurs de se déplacer. La saison touristique n’a donc pas été très bonne à Monaco.

Pourtant, toutes les précautions ont été prises pour garantir la sécurité des clients. Outre les classiques masques faciaux et distributeurs de gels hydroalcooliques, différentes règles ont été mises en place. Par exemple, on peut rappeler que les joueurs ne sont plus autorisés à toucher les cartes. C’est un employé qui les leur montre désormais.

Tout cela ne semble pas avoir été suffisant pour faire revenir en nombre les touristes en provenance de Russie, d’Asie et du Moyen-Orient. Cette clientèle qui a réalisé la moitié du chiffre d’affaire de la saison estivale 2019 a cruellement manqué cette année.

Pour la beauté des yeux, nous vous invitons à faire un tour virtuel à 360 degrés de Monté-Carlo en cliquant ici.