Stanley Ho, le Roi des casinos de Macao, passe le relais à sa fille

/, Daisy Ho, Stanley Ho/Stanley Ho, le Roi des casinos de Macao, passe le relais à sa fille

Stanley Ho, le Roi des casinos de Macao, passe le relais à sa fille

Stanley Ho prend sa retraite à 96 ans et laisse Daisy Ho gerer SJM HoldingsDu haut de ses 96 ans, Stanley Ho tirera sa révérence en juin 2018 et donnera les rênes de son empire SJM Holdings à sa fille Daisy Ho. Ce milliardaire qui a fait fortune dans les casinos de Macao a régné durant des décennies dans l’industrie du jeu. Faut dire qu’avant que le Portugal ne rétrocède Macao à la Chine en 2002, Stanley Ho gérait en situation de monopole les casinos de Macao. Son plus grand établissement de jeu reste le Grand Lisboa Casino Hotel. Ce dernier a subi de plein fouet la rude concurrence des casinos qui ont poussé comme des champignons depuis l’ouverture du marché à la concurrence. Ainsi, les Sheldon Adelson, Steve Wynn et autre magnats de casinos américains ont déboulé à Macao et ont raflé le marché. Stanley Ho reste une légende dans l’industrie du jeu et passe le relais à sa fille du fait de son âge avancé.

Stanley Ho : un grand nom des casinos à Macao

Comme vous pourrez le constater dans la biographie de Stanley Ho, ce dernier a régné durant plusieurs décennies en situation de monopole dans le monde du jeu à Macao. La guerre des triades à Macao a failli lui coûter la vie et ce à plusieurs reprises. Stanley Ho passe le relais à sa fille Daisy âgée de 54 ans. A partir du 12 juin prochain, elle sera donc PDG de SJM Holdings et son père conservera le titre honorifique de “président émérite”. De 1962 à 2002, Stanley Ho a largement contribué à l’essor de Macao grâce à ses établissements de jeux. Ainsi, l’économie de cette ancienne colonie portugaise a explosé grâce au jeu et encore davantage avec l’ouverture du marché à la concurrence. Il faut savoir que Macao est devenu la capitale internationale du jeu loin devant Las Vegas. Père de 17 enfants provenant de 4 femmes, Stanley Ho profitera d’une retraite dorée puisqu’il est, selon Forbes, la treizième fortune de Hong Kong. Son fils Lawrence Ho dirige le groupe Melco International Macao qui est un concurrent du groupe de sa sœur.

>> Lire également : “Casino Lisboa Palace ou le château de Versailles de Macao

Les casinos, ça conserve !

Stanley Ho est âgé de 96 ans et se retire de la vie active en passant le témoin à sa fille. D’autres magnats des casinos ne sont plus tout jeunes. C’est le cas de Sheldon Adelson qui est né le 4 août 1933 et qui a 84 ans. Ce grand nom des casinos de Las Vegas, Singapour, Macao ne chôme pas puisqu’il s’intéresse de près à l’ouverture du marché du jeu au Japon et compte ouvrir d’autres casinos à Macao. Steve Wynn fait figure de “jeunot” dans la bande des magnats des établissements de jeux avec ses 76 ans. Son passé le rattrape puisqu’il est sous le coup de plaintes pour harcèlements sexuels de la part d’anciennes employées du groupe. Le régulateur des jeux de l’état du Massachusetts pourrait retirer la licence d’un casino en construction près de Boston et appartenant au groupe de Steve Wynn. Etant donné que ce dernier s’est retiré du groupe Wynn Resorts, il se pourrait qu’il n’y ait pas d’incidence sur la licence qui lui a été attribuée. Le dossier est en cours.

Le monde du jeu à Macao doit beaucoup à Stanley Ho qui se met désormais en retrait. Les feux des projecteurs sont braqués sur sa fille Daisy Ho qui est tombée toute jeune dans le monde du gaming et qui connaît parfaitement les rouages de ce milieu.

By |2018-04-15T12:22:00+00:00avril 15th, 2018|Categories: Casinos Macao, Daisy Ho, Stanley Ho|Tags: , , |0 Comments

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.