Machine a sous Gagnant a Vie décroché au Casino de MontréalSi on vous donnait le choix entre recevoir 1000 dollars par semaine à vie ou recevoir en une seule fois un chèque de 675 000 dollars, que feriez-vous? C’est le dilemme auquel est confrontée Balagowry Gunaseelan, une joueuse de machine à sous qui a gagné au casino de Montréal. Cette trentenaire qui fêtait ses 35 ans au casino de Montréal n’est pas près d’oublier ce fameux 11 juin 2017. Un beau cadeau d’anniversaire qui lui donne 4 semaines pour réfléchir et prendre une décision. Cette machine à sous “Gagnant à vie” fut lancé en 2016 par Loto Québec.

Machine à sous “Gagnant à vie” du Casino de Montréal

Dimanche 11 juin 2017, Balagowry Gunaseelan se rend avec des amis au casino de Montréal. Elle joue à la machine à sous quand cette dernière se met dans tous ses états. Le jackpot est gagné. A la clé, 675020,50$ de gains sur la machine à sous “Gagnant à vie”. Le règlement de ce jeu stipule que la joueuse peut soit recevoir 1000$ par semaine soit prendre un chèque de plus de 675000$. Elle a déjà reçu un premier montant de 10 000$ et dispose de 4 semaines pour décider si elle préfère être rentière à vie ou empocher le pactole en une seule fois. Cette joueuse est la quatrième gagnante de ce jeu au sein même de l’établissement montréalais et la septième depuis son lancement l’an passé.

Lire également : “Une joueuse gagne à la roulette tous les 10 ans”

4000$ de rente par mois grâce à une machine à sous

Balagowry Gunaseelan a eu la chance de sa vie en décrochant le jackpot puisque c’était la toute première fois qu’elle mettait les pieds au Casino de Montréal. Venue fêter ses 35 printemps avec des amis, la voilà devant une décision pas simple à prendre. Etre rentière à vie ou toucher le magot en une seule fois. Quand on se lance dans des statistiques, on voit que chaque mois, Balagowry Gunaseelan est en droit de toucher 4000$. Si elle choisissait d’opter pour encaisser en une seule fois son pactole, cela représenterait 13 ans de rente. Avec une rente de 1000$ par semaine, cela signifie que chaque année, elle empochera 52 000$. Sachant que cette joueuse n’a que 35 ans, ce deal de rente à vie serait intéressant une fois l’âge de 48 ans atteint. Quant au casino de Montréal, à compter du 21 juin 2030, date à laquelle les 675000$ seront épuisés, il continuera de virer les 1000$ hebdomadaire à cette heureuse gagnante. La machine à sous “Gagnant à Vie” du Casino de Montréal est sous les feux des projecteurs et toute la presse locale et nationale s’est empressée de traiter de cette actualité.

Une chose est sure, le casino québécois espère qu’il n’aura pas affaire à une joueuse à la longévité d’une certaine Jeanne Calment qui a vécu jusqu’à 122 ans. Rappelons que le notaire qui acquis en viager la demeure de Jeanne Calment à l’âge de 90 ans lui a coûté le double de la valeur de la maison.Quant 0 la décision de Balagowry Gunaseelan, il faudra attendre encore un peu. Affaire à suivre.