carte-loto-bingoJeux de hasard très appréciés par les joueurs en milieu rural, les lotos bingos prennent enfin place au sein des casinos français. Après des mois et des mois d’attente, l’arrêté pour l’expérimentation a été finalement signé par Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur le 26 décembre dernier. C’est déjà un bon début même si l’essai n’est autorisé que pour 3 casinos terrestres français.L’expérimentation durera ainsi 6 mois pour 3 établissements de jeux entre autres le casino du groupe Partouche situé à Aix en Provence, le casino du groupe Barrière à Lille et enfin un casino indépendant qui se trouve dans le département de la Loire. Selon le gérant du géant Partouche, une décision importante a été prise par le ministre de l’Intérieur parce que ces nouveaux jeux vont permettre aux casinos terrestres français de faire rebondir leur croissance et de faire face à la crise. Le principal objectif de l’Etat français est effectivement de donner un coup de pouce à ces casinos afin de les rendre plus compétitifs face aux jeux en ligne. Il s’agit donc d’attirer plus de clients vers les casinos terrestres et de créer une nouvelle vision sur les jeux dans les casinos terrestres. D’autant plus que ces jeux, bien qu’ils soient vieux, sont le genre de jeux qui rassemblent les amis, la famille et leur permettent de passer du bon temps ensemble. Mieux encore si on peut y jouer dans les casinos. La règle du loto bingo est simple. Une personne va tirer des numéros qui sont compris entre 1 et 75 pour le bingo et 1 à 90 pour le loto. Le but est d’avoir les numéros tirés sur son carton. Si les numéros sont alignés sur une ligne, c’est la « quine ». Le but final est de pouvoir compléter le carton entier. Les matériels nécessaires pour les jeux doivent être livrés d’ici peu. Pour le groupe Partouche, l’essai commencera certainement le 10 janvier. Rappelons que cet acte effectué par le ministre de l’Intérieur est le fruit d’une demande officielle des casinos terrestres réalisée en septembre dernier, revendiquant devant une commission, le droit d’exercer ce genre de jeux dans les établissements terrestres. Leurs objectifs étant d’amener de nouveaux profils de joueurs. De plus, ces jeux sont assez faciles à organiser même dans les petits casinos.

Cependant, il faut savoir que cette demande n’était pas sans obstacle. Et cet obstacle se nommait la Française des Jeux. Cette dernière était depuis le début contre cette nouvelle réglementation parce qu’en réalité, c’est elle qui monopolise ce genre de jeux à l’heure actuelle. Il faut dire qu’en 2012, elle s’était également opposée à l’ouverture des jeux d’argent en ligne dans l’Etat français. Mais au fil des mois, la réglementation a été consentie par les juges et le ministère. Et pour ces casinos terrestres, il faut se battre à tout prix pour faire avancer leurs établissements même si l’impact de ces jeux sur leurs revenus n’est pas encore bien déterminé. La mise en place définitive du loto bingo sera décidée au milieu de l’année 2014, toujours par le ministre de l’Intérieur.