Détails du projet du groupe Casinos Austria pour le casino à NagasakiSituée à l’ouest de l’île de Kyūshū, la préfecture japonaise de Nagasaki travaille à l’heure actuelle sur un projet d’hôtel-casino. C’est pourquoi elle a lancé un appel d’offres, le jeudi 7 janvier dernier.

Après avoir reçu 5 candidatures au total, elle a finalement retenu celle de l’opérateur européen Casinos Austria International, en août dernier.

Il y a quelques jours, ce dernier en a profité pour dévoiler les premiers détails officiels de sa proposition.

Un hôtel-casino budgétisé à 2,77 milliards d’euros

Depuis que la préfecture de Nagasaki a officiellement annoncé son intention de développer un projet d’hôtel-casino, on sait que cet hypothétique complexe de jeux est prévu dans le parc à thème Huis Ten Bosch d’inspiration néerlandaise situé dans la ville de Sasebo.

Le groupe Casinos Austria International vient juste de faire savoir qu’il estimait que cela nécessiterait un investissement total d’environ 2,77 milliards d’euros, pour concrétiser cet établissement. Celui-ci devrait attirer jusqu’à 8,4 millions de visiteurs par an, permettre la création de 30 000 emplois et générer 2,51 milliards d’euros pour l’économie locale.

S’il est finalement concrétisé, ce projet ambitieux va réunir en tout pas moins de 8 hôtels, plusieurs centres de convention et de réunion ainsi que différents équipements de loisir.

De plus, il proposera également en son sein une salle de jeux qui s’étendra sur une superficie de 9 000 m² où seront réunies 220 tables dédiées aux jeux traditionnels et 2 200 machines à sous au total.

>>> Lire egalement : “Processus de sélection douteux pour le casino de Nagasaki

Un hommage au Japon moderne dans un casino de type européen

A l’heure actuelle, le groupe Casinos Austria International s’occupe de 25 casinos terrestres dans le monde situés principalement mais pas uniquement en Autriche. La proposition qui sera remise au gouvernement japonais va donc mettre en valeur la grande expérience de l’opérateur mais aussi son sérieux. C’est qu’il s’agit d’une entreprise partiellement publique puisqu’un tiers est détenu par l’Etat autrichien.

Son projet d’hôtel-casino à Nagasaki compte rendre hommage au Japon moderne tout en proposant un casino de type européen conçu dans le style autrichien. Il ambitionne ainsi de devenir un lieu de rencontre et d’échange social pour les adultes.

Un choix final qui revient au gouvernement national

Le projet de loi permettant l’ouverture de 3 hôtels-casinos au Japon a été voté par le Parlement japonais, au cours de l’année 2018. A l’époque, la plupart des experts estimaient que ce marché devrait s’imposer à terme comme le deuxième au niveau mondial, derrière Macao mais devant Las Vegas.

En conséquence, beaucoup de grands opérateurs internationaux avaient annoncé leur intention de développer un projet dans l’archipel.

Néanmoins, une série de retards, un scandale de corruption et la pandémie mondiale de coronavirus Covid-19 ont fait que beaucoup de préfectures n’ont finalement pas lancé leur appel d’offres et que bon nombre d’opérateurs n’ont pas posé leur candidature.

A l’heure actuelle, il ne reste plus que 3 préfectures japonaises encore en course. Elles doivent déposer leur proposition avant le mois d’avril 2022 auprès du gouvernement national. En effet, c’est lui qui est chargé de déterminer quelques projets seront finalement retenus. En effet, si la loi prévoit l’ouverture de 3 hôtels-casinos dans le pays, toutes les propositions ne seront pas forcément concrétisées.