/Joueurs de blackjack du MIT
Joueurs de blackjack du MIT 2017-03-21T14:27:24+00:00

Equipe de joueurs de blackjack du MIT

Au Panthéon des joueurs de blackjack, resteront toujours gravés les noms des membres d’une équipe de joueurs hors du commun qui a incontestablement marqué l’histoire de ce jeu : le MIT Blackjack Team des années 80-90. Issus presque exclusivement du Massachussetts Institut of Technology de Cambridge (MIT), ces étudiants de l’époque ont en effet réussi à réaliser le plus grand rêve de nombreux joueurs : battre régulièrement les casinos et empocher des millions de dollars en quelques années. Adaptée dans un récent succès hollywoodien, leur histoire a fait d’eux de véritables monstres sacrés du blackjack, mais a également contribué à populariser encore plus ce passionnant jeu de cartes.

Mathématiques, statistiques, sciences… et blackjack

A priori, rien ne semblait pouvoir lier le MIT et le blackjack. En effet, considérée comme l’une des meilleures universités de sciences et de technologie du monde, le MIT est plutôt une pépinière de génies et d’hommes d’exception. De ses rangs, sont notamment issus Ben Bernanke, l’ex-Président de la FED (réserve fédérale américaine), Koffi Annan (ex-Secrétaire Général de l’ONU) ou encore Buzz Alldrin (astronaute, équipier de Neil Amstrong). Son site installé à Cambridge, près de Boston, n’accueille ainsi que la crème des nouveaux étudiants issus des lycées de tout le pays et d’ailleurs. Mais dans ce véritable temple du savoir, une certaine place est bien évidemment réservée aux loisirs à travers différents clubs. Et c’est justement de l’un de ces clubs, tout à fait anodin en apparence, que va germer une idée folle.

La constitution de l’équipe

Nous sommes en 1979, au MIT, et plus précisément au sein du club de blackjack de l’université. Les adhérents ne se bousculent pas vraiment, mais quelque chose se prépare. En effet, quelques étudiants ont récemment lu le célèbre livre d’Edward Thorp (“Beat the dealer”) qui développe le concept de comptage de cartes. Comptant sur leurs aptitudes exceptionnelles en mathématiques et en statistiques, ils sont persuadés de pouvoir utiliser le concept et de l’élargir en faisant intervenir plusieurs joueurs, avec une division intelligente du travail. Misant sur les talents divers de leurs camarades, ils se lancent alors dans un recrutement au sein du véritable vivier de génies que représente le MIT. Ils forment ainsi une équipe exceptionnelle, une sorte de dream-team du blackjack, dans laquelle chaque joueur à un rôle bien précis auquel il doit se cantonner. Managée par Johnny Chang, l’équipe ainsi constituée s’entraîne alors pendant de très longues heures pour huiler sa machine qui  n’a qu’un seul objectif : battre les grands casinos pour se faire de l’argent. Des tests en situation réelle sont également réalisés dans les casinos du Chinatown de Boston afin de mettre le système à l’épreuve avant le grand saut.

Battre le casino, encore et encore

L’équipe finale ainsi constituée se lance à l’assaut des casinos de Las Vegas et d’Atlantic City, divisée en plusieurs petits groupes. Chaque week-end est l’occasion pour ces étudiants hors-pair de plumer les grands établissements de jeu qui ne peuvent que s’incliner devant leur génie et leur très bonne organisation. Grâce aux fonds obtenus de différents investisseurs anonymes, ils misent gros, mais raflent aussi très gros ; jusqu’à 400 000 $ en un seul week-end. En moins de 10 ans, ils réussissent ainsi à faire des bénéfices de l’ordre de 5 millions de dollars.

La fin de l’histoire

Cela aurait pu durer longtemps si les casinos américains n’étaient pas aussi bien organisés. En effet, flairant le coup, plusieurs établissements ont interdit l’entrée de leurs salles de jeux aux joueurs du groupe. Ainsi, malgré le fait que les gros gagneurs soient régulièrement remplacés au sein des équipes, ils commencent à être systématiquement démasqués et répertoriés. Certains établissements n’hésitent pas non plus à changer leurs règles de distribution de cartes, mettant à mal le système de comptage en groupe développé par l’équipe. Grâce à des enquêteurs, ils parviennent finalement à faire le lien avec le MIT. L’équipe arrête définitivement ses expéditions en 1993.

Ses principaux membres tels que Dave Irvine et Michael Aponte ont créé plus tard le Blackjack Institute dans lequel ils enseignaient leur système.

Johnny Chang, manager du groupe, reste l’un des joueurs de blackjack les plus célèbres du monde.

Ben Mezrich a sorti un livre “Bringing Down The House” dans lequel il relate l’histoire de l’équipe. C’est ce livre qui sera réadapté au cinéma dans le film « Las Vegas 21 » sorti en 2008, et mettant entre autres en scène Kevin Spacey.